Bien s’équiper pour économiser l’eau

L’eau est de plus en plus chère en ce moment. Le prix indicatif au niveau national est de 2,8 Euro par m3, un chiffre qui varie selon votre commune. Il est ainsi impératif d’exécuter des gestes justes pour économiser de l’eau, comme éteindre le robinet quand on n’est en train de rincer l’ustensile par exemple. Cependant, il est aussi possible d’économiser de l’eau grâce à l’adoption de certains équipements ou variétés d’équipements. C’est ce que nous allons essayer d’énumérer ici.

Comment poser un robinet thermostatique et un combiné douche et douchette

Voici comment remplacer un robinet thermostatique et un combiné douche et douchette.

Le mousseur économiseur

Un mousseur économiseur, qu’on appelle aussi mousseur hydro économe ou aérateur de robinet, est un tout petit objet qui coûte environ 5 euros, mais qui peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Il s’installe sur la tête de votre robinet. Son rôle est d’infuser de l’air dans le débit d’eau, et de faire en sorte que le débit en question ne diminue pas tout en réduisant l’utilisation de l’eau. C’est aussi un objet qui sert d’autre part à éviter les fuites. Les robinets actuels sont pour la plupart pré-équipés de mousseur. La réduction de la consommation en eau dépendra du matériel, mais la plupart dépassent le 50% en permettant des robinets qui ont un débit normal de 12 litres par minute de passer jusqu’à 5l.

Le stop douche

Nous connaissons tous cette situation lors de notre douche. Pour avoir la température voulue, nous devons jongler avec le robinet d’eau froide et le robinet d’eau chaude. Nous pouvons y arriver très facilement, mais c’est lorsque nous allons nous savonner ou nous rincer que la situation se corse. Devons-nous arrêter l’eau et chercher ensuite le bon réglage ou laisser couler l’eau au risque d’en gaspiller. Faites le compte, quand notre robinet fait du 20l à la minute, c’est de l’argent que l’on gaspille.

Cette situation est partiellement résolue par le mitigeur qui est apparu depuis peu. Mais de nombreuses salles de bains n’en sont pas encore équipées. La solution peut alors provenir d’un petit objet facile à installer : un petit appareil d’environ 15 euros qu’on appelle « stop douche ». Comme son nom l’indique, le stop douche permet d’arrêter l’écoulement de l’eau sans toucher au jeu des robinets. Ce qui va nous permettre de garder momentanément la température désirée le temps de se savonner ou de se rincer. Cet appareil s’installe du côté du flexible de douche.

Le pommeau de douche économique

De nos jours, les pommeaux de douche dits « économiques » sont partout. Le rôle de ce genre d’équipement est très simple, ils limitent le débit d’eau jusqu’à 7l par minute en moyenne. En effet, il a été démontré que ce débit est largement suffisant lorsque nous nous douchons, qu’il est inutile de gaspiller 20 litres à la minute. Le système adopté par les pommeaux de douche économiques est aussi très simple, ils permettent de fractionner les gouttes d’eau grâce à un système à turbulence, évitant ainsi des excédents lorsque ces derniers entrent en contact avec notre peau. Un pommeau de douche économique coûte environ 20 euros pour les modèles standards.

Le réducteur de débit

Un régulateur de débit donne un même résultat qu’un pommeau de douche économique. La différence, c’est qu’il s’installe à la base du pommeau classique et va faire en sorte que le jet d’eau reste le même tandis que le débit peut se réduire de moitié. Un régulateur de débit ou un régulateur de jet peut en réalité être utilisé partout, dans la salle de bain, la cousine… Ce petit appareil peut s’acheter à moins de 10 euros dans les magasins spécialisés. Faites cependant attention à ce que le modèle corresponde à votre équipement installé.

Le robinet thermostatique

Combien, en quantité d’eau, perdons-nous lorsqu’on règle la température de notre douche ? Il peut parfois s’écouler de longues minutes avant que l’on y arrive et entre temps, de l’eau aurait été gaspillée. On parle de plusieurs dizaines de litres. Le robinet thermostatique a pour rôle de régler pour nous la température de notre eau en se basant sur la température ambiante. Bien entendu, vous pouvez toujours régler selon vos envies ensuite. La plupart de ces appareils possèdent même des régulateurs de pression. Le seul inconvénient avec le robinet thermostatique est qu’il peut coûter cher. Au minimum, vous devez débourser dans les 50 euros pour en acquérir.

Chasse d’eau à deux vitesses

Ce type de système est aussi assez récent. Il consiste à choisir entre deux quantités d’eau lorsqu’on tire la chasse. Il faut reconnaitre que parfois, on n’a besoin que le minimum alors que l’action de tirer sur la chasse libère dans le système classique la même quantité maximum d’eau. Une chasse d’eau à deux vitesses permet donc de choisir selon les circonstances si vous souhaitez libérer le maximum d’eau, habituellement environ 8 à 10 litres, ou une quantité réduite d’environ 5l. Cela permet une énorme économie en eau au final. Ce genre de dispositif coûte à partir de 30 euros dans les magasins spécialisés.

Vos dernières recherches sur Bien s’équiper pour économiser l’eau : déboucher des canalisations Antony, artisan plombier, achat plomberie 77700, le plombier, plombier paris Alfortville 94140, plombier dépannage, dépannage chauffe-eau Croissy-Sur-Seine 78, installation sanitaire, plombier chauffage Mery-Sur-Oise , entreprise de plomberie, urgence plombier 77127, dépannage broyeurs, installateur sanitaire Villepinte 93420, déboucher une canalisation, materiel plomberie Cregy-Les-Meaux 77, plomberie discount

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *