Choisir son chauffage

L’homme a toujours cherché, à travers les âges, le meilleur moyen pour se réchauffer. S’il y a quelques décennies, la cheminée au feu de bois était la seule possibilité, les avancées technologiques ont permis de nos jours une multitude de choix.

Comment changer un robinet mélangeur.

Gagnez de l’espace de rangement en remplaçant votre lavabo par un meuble vasque et son miroir. Une intervention rapide pour réparer votre salle de bain

De nos jours, le chauffage pour sa maison est devenu obligatoire, tellement il est impossible de passer l’hiver sans chaleur. De nombreux choix s’offrent donc à nous, le choix de la technologie, le choix des combustibles, mais aussi le choix du design, de prix… Il ne faut cependant pas oublier, qu’un autre critère est venu s’y mêler, celui de la protection de l’environnement, qui implique une meilleure utilisation de l’énergie et le recours à des solutions qui respectent l’environnement.

Le type de combustible ou de source d’énergie

Quel est alors le meilleur choix ? Voici quelques systèmes de chauffages courants. Pesez bien le pour et le contre de chaque système avant de vous décider.

Le chauffage électrique

Le choix de l’électricité pour son chauffage est un choix qui vous facilite la vie. En effet, les équipements qu’il faut prévoir sont le plus souvent très faciles à installer et à mettre en œuvre. En plus, vous avez une multitude de choix disponible sur le marché.

Cependant, les systèmes de chauffages qui marchent à l’électricité sont tous très gourmands. La plupart des équipements disponibles sur le marché sont désormais dotés de dispositifs destinés à pallier cette gourmandise en énergie, mais le problème persiste. Le chauffage électrique est ainsi plus adapté aux petites maisons, aux petits appartements…

Une autre solution vient cependant au secours des systèmes de chauffages électriques : les énergies renouvelables converties en électricité. À ce niveau, ce type de chauffage devient facilement acceptable. Le seul inconvénient, c’est toujours cette gourmandise qui nécessite donc d’importants investissements en équipements.

Le chauffage au gaz

Le gaz fait partie des énergies modernes quand l’homme a voulu abandonner le bois des cheminées. Et jusqu’à nos jours, le chauffage au gaz est toujours très courant. Comme les systèmes de chauffage à l’électricité, ceux qui marchent au gaz ont aussi cet avantage, la facilité d’installation et d’utilisation des équipements. En plus, le gaz revient bien moins cher.

Notez cependant que si vous le pouvez, vous pouvez facilement vous connecter chez le distributeur de gaz de votre région. Si c’est impossible, lorsque vous êtes éloigné d’un réseau par exemple, vous pouvez aussi choisir le stockage du gaz grâce à une citerne. Si la première solution est assez facile, la seconde l’est un peu moins. En effet, la possession d’une citerne de gaz chez soi demande un entretien régulier effectué par vous ou par un professionnel agréé.

Le chauffage avec du fioul ou avec un combustible hydrocarbure

Comme le système de chauffage à gaz avec un stockage individuel, un système de chauffage au fioul ou avec un combustible hydrocarbure nécessite beaucoup d’entretien. Rien qu’au niveau de l’installation, la facture va gonfler. En plus, le fioul comme les produits hydrocarbures, sont chers. En ce moment, si une personne désire investir dans son système de chauffage et s’il a un budget conséquent disponible, il se tourne plutôt vers les énergies renouvelables.

Notez toutefois que les résidences qui font appel à des produits hydrocarbures pour le chauffage sont très rares. On préfère plutôt le fioul en ce moment, bien moins dangereux à stocker que du gas-oil par exemple. Notez aussi que les tâches d’entretien d’une citerne de fioul (ou d’un produit hydrocarbure) sont ardues. L’entretien doit se faire régulièrement et doit être réalisé par un professionnel.

Le chauffage à bois

Le bois reste le matériau le plus accessible en ce moment, d’un point de vue prix et d’un point de vue accessibilité. En plus, les systèmes utilisant ce combustible ne cessent de se diversifier et de se développer. En ce moment, vous avez surtout le choix entre le poêle et la cheminée avec un récupérateur de chaleur. Le bois se retrouve aussi en ce moment sous plusieurs formes : en copeaux, en granulés, en bûches, en briquettes…

Cependant, une autre interrogation tourne autour du bois, celui de l’environnement. Couper les arbres est un acte portant atteinte à notre environnement, mais on parle du bois comme une énergie renouvelable puisque les compagnies d’exploitations, parait-il, replantent pour renouveler cette ressource. Le choix de bois comme combustible peut donc dépendre de votre propre conception de ces différentes approches du problème.

La biomasse

Utiliser des matières organiques d’originale animale ou végétale comme combustible est aussi une solution écologique pour se réchauffer. L’équipement nécessaire ne nécessite pas un important investissement, mais le problème réside au niveau du rendement du combustible en question. L’autre difficulté d’un tel système, c’est aussi l’approvisionnement sauf si vous êtes agriculteur par exemple.

Le chauffage solaire

N’évoquons pas le cas du système de chauffage électrique alimenté par une électricité d’origine solaire, mais celui du système de chauffage qui tire profit directement de la chaleur dégagée par le soleil. Un tel dispositif existe actuellement, mais sa mise en place reste très couteuse, parfois difficilement abordable aux ménages. Bien entendu, l’avantage d’un tel système, c’est cette énergie abondante, gratuite et écologique.

La pompe à chaleur

C’est le système le plus utilisé en ce moment dans la catégorie énergie renouvelable. Le principe de la pompe à chaleur est très simple : faire en sorte de canaliser la chaleur puisée dans la nature vers l’intérieur de votre maison et de la réchauffer. Il existe trois sortes de pompe à chaleur : celle qui pompe la chaleur du sol en profondeur, celle qui pompe la chaleur de l’air et celle qui pompe la chaleur d’un plan d’eau ou de la nappe phréatique.

C’est aussi une énergie renouvelable et gratuite, mais vous risquez des problèmes en plein hiver à moins d’installer une solution de secours. En plus, la mise en place d’un tel système peut coûter cher.

À quoi faut-il penser d’autres lors du choix du système de chauffage ?

L’installation

Les exigences techniques de l’installation sont de vrais critères. Pour le gaz, l’électricité ou le fioul par exemple, vous devez seulement installer une chaudière, qui peut tenir selon sa capacité, dans votre cave. Si vous habitez dans un appartement par exemple, sans cave, prévoyez déjà l’endroit qui va recevoir l’ensemble des équipements. Pour une pompe à chaleur ou des panneaux solaires, vous avez besoin de plus d’espace, d’un jardin où vous pouvez creuser par exemple pour atteindre la nappe phréatique.

Le coût d’installation entre aussi en compte dans votre décision. La chaudière et les radiateurs, mais aussi la poêle à bois peuvent revenir bien moins que l’installation d’une pompe à chaleur hygrothermique par exemple.

La facilité d’utilisation

Il n’y a pas plus facile que la chaudière électrique et la chaudière à gaz. Une fois installé, il vous suffit d’enclencher un bouton pour avoir le chauffage. Sur ce point, les systèmes qui exploitent les énergies renouvelables sont aussi faciles à utiliser. L’installation peut être laborieuse, mais une fois mise en place, le système est facile à utiliser. Une chaudière à fioul ou une poêle à bois sont moins pratiques, vous devez faire en sorte d’approvisionner le système régulièrement. Vous devez ensuite prévoir le stockage et entretenir régulièrement si nécessaire, comme dans le cas de la citerne à fioul par exemple.

La pompe à chaleur, le bois, la biomasse, le fioul… ont aussi un inconvénient commun. La production de chaleur peut ne pas être homogène. Par contre, le gaz ou l’électricité ne connait pas ce problème.

La consommation d’énergie et le coût d’utilisation

Bien entendu, l’objectif est de dépenser le moins possible. Et sur ce point, ceux qui sont en tête sont les systèmes utilisant les énergies renouvelables, comme la pompe à chaleur et le chauffage solaire. Cependant, certains systèmes demandent un coût d’entretien régulier qu’il faut aussi prévoir.

Si vous optez pour les systèmes de chauffages à combustibles, le bois est en tête des plus économiques. Viennent ensuite le gaz, puis le fioul.

Enfin, la touche design

Mis à part les questions financières et les questions techniques, vous allez considérer un autre critère lors du choix de votre système de chauffage : le côté esthétique. Les chaudières, les citernes de stockage… n’ont pas leur place au-devant de la scène, vous ne devez pas trop vous en préoccuper. Les radiateurs ou les poêles à bois, par contre, peuvent être de vrais éléments de décorations.

Spécialement sur ces deux types d’équipements, une multitude de choix s’offre à vous actuellement sur le marché. Les radiateurs adoptent de nouvelles formes pour pouvoir se fondre dans le décor tandis que les poêles à bois sont dessinés à la manière d’un vrai objet de décoration.

Vos dernières recherches sur Choisir son chauffage : entreprise plombier chauffagiste Villeneuve-Le-Roi, exemple devis plomberie, plombier 91700, prix plombier, artisan plombier Le Mesnil-Saint-Denis 78320, installation de cuisine, dépannage chauffe-eau L’ile-Saint-Denis 93, réfection évacuation d’eau, plombiers chauffagistes Luzarches , urgence plomberie paris, plombier paris tarif 78580, débouchage évier, wc bouchés Champagne-Sur-Seine 77430, réparation de chasse d’eau, plomberie maison Bry-Sur-Marne 94, plombier tarif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *